Que se passe-t-il à Nidaa Tounes ? Déchirements et menaces de démissions

Que se passe-t-il à Nidaa Tounes ? Déchirements et menaces de démissions

aoû 25, 2014 / 0 comments

…A deux mois des législatives, les têtes de listes en course alimentent les rancoeurs et attisent les haines. Comme au bon vieux temps du RCD honni.Hafedh Caied Essebsi, nommé tête de liste du mouvement à Tunis 1, au grand dam de Faouzi Elloumi, qui a crié au scandale, s’est finalement retiré, suite à une véritable levée de boucliers des uns et des autres, pour se consacrer, dit-il, aux campagnes législatives et présidentielles du Nidaa.

Seconde nomination boudée celle de Khmaies Ksila à la tête de la liste de Nabeul 2, qui a, à son tour, mis de l’huile sur le feu avec son lot de nouvelles démissions et protestations.

Dans ce contexte assez tendu, les membres des deux coordinations de Nidaa Tounes à Sfax 1 et 2 ont exprimé lors d’une conférence de presse leur refus de leur imposer des listes électorales sans l’accord des coordinations régionales et locales du parti.

Autre nomination contestée celle de Abeda Kefi, tête de liste du Kef.Qui a ainsi vu son autorité battue en brêche dans sa propre région natale.

Suite à cette vague de protestations qui écorche à vif l'image du parti dans sa course pour les législatives, le porte parole de Nidaa Tounes, Lazhar Akermi, a démenti les rumeurs, portant sur les démissions, les qualifiant de "simples rumeurs infondées".

Lundi 25 août les choses ne semblent toujours pas se calmer, cette fois la coordination de Nidaa Tounes, France sud, a dénoncé la nomination de Kamel Dhaouedi, tête de liste du mouvement.

Après le refus de Mohamed Raouf Khamesi par la coordination de Nidaa Tounes, la nomination parachutée de Kamel Dhaouedi a suscité la colère des adhérents du mouvement », a assuré Hédia Brigui, porte-parole de la coordination France sud de Nidaa Tounes. Les membres ont à leur tour menacé de quitter le parti pour rejoindre les listes de l’Union pour la Tunisie.
IB

Oui

Comments (0)

Leave a comment