mondher zenaidi

Présidentielles :Mondher Znaidi entretient le suspens sur sa candidature

sep 01, 2014 / 0 comments

Une source proche de l’ancien ministre sous Ben Ali, Mondher Znaidi, dont les partisans au sein de la famille destourienne sont entrain de perdre patience face au silence de leur poulain, vient d’assurer que ce dernier présentera bientôt sa candidature aux élections présidentielles avant de rentrer en Tunisie.

Selon la même source, Mondher Znaidi qui se trouve à Paris depuis le triomphe de la révolution du 14 janvier 2011, a pu collecter plus de 10 mille recommandations pour se présenter aux présidentielles.

Mondher Zenaïdi, désormais libre comme le vent

aoû 28, 2014 / 0 comments

La Chambre d’accusation et le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Tunis ont décidé, au courant du mois d’août, la levée des mandats d’amener ainsi que l’interdiction de voyage pesant contre l'ancien ministre Mondher Zenaïdi. Qui entend, nous dit-on, réintégrer la vie politique tunisienne, damer le pion à ses détracteurs, marquer l’actualité à venir, pousser la charrue du bon côté, construire de nouvelles alliances et se présenter aux prochaines élections présidentielles sous la houlette destourienne de Hamed Karoui.

Abderrahim Zouari, candidat de Hamed El Karoui aux présidentielles

aoû 17, 2014 / 0 comments

Le Mouvement destourien, dont le cœur de la base militante bat en faveur de Mondher Znaidi, a confirmé dans un communiqué son choix porté sur Abderrahim Zouari, plusieurs fois ministre sous l'ancien régime, pour être son candidat à la prochaine élection présidentielle.

L'instance politique du Mouvement destourien a donné son aval à l'investiture d'Abderrahim Zouari comme candidat du Mouvement à la présidentielle, souligne le communiqué.

Mercredi 23 avril, appel à un rassemblement devant l’ANC

L’article 23 du code électoral, instituant la parité avec alternance dans les listes des candidats aux élections de l'Assemblée du peuple, qui sera voté le mercredi 23 avril 2014, fera l’objet d’un rassemblement devant l’Assemblée, le même jour à 11h, et ce pour défendre le principe de la parité menacé.
Ce principe, qui établit les valeurs de citoyenneté effective, est aujourd’hui remis en question par un certain nombre de députés. Et une fois de plus, les droits des femmes, nous dit-on, font l’objet de tractations politiques.